, ,

CONVENTION ASPAC – KATMANDOU 2020

5-7 mars Kathmandou, Népal

Juste avant que le monde ne s’arrête et que chaque nation ne se confine pour éviter la propagation du Covid19, le tout jeune et dernier district Kiwanis, le Népal, a organisé avec succès une convention exceptionnelle dans un site fabuleux de son émouvante capitale.

Le Népal indemne du covid a accueilli les nations également indemnes. Par précaution le district de Taïwan et celui de Corée du Sud n’ont pas envoyé de représentants; tous les autres pays étaient alors représentés, des Philippines, Japon, Inde, Australie, Nouvelle-Zélande, Malaisie, USA, Polynésie française, Nouvelle-Calédonie…Le président international Daniel Vigneron et son épouse Faby étaient présents, depuis la Belgique, ainsi que le president-elect international Art Riley et son épouse.

Après deux jours de formation, au sein de la conférence d’éducation pour certains, les congressistes ont participé aux travaux, échanges et aux votes durant les deux sessions à l’hotel Hyatt Regency. Les participants de tous les pays ont pu largement échangé, discuté autour de leurs expériences de terrain, et nouer des amitiés durables.

Une exposition présentait les travaux des districts, animée par des danses et musiciens du Népal. Le district NZSP a d’ailleurs été remarqué par un prix pour son stand.

Présentation de Michel Fongue par Toto Gonzales

Publiée par Ghyslaine Faubert sur Vendredi 6 mars 2020

Nombreux ont aussi été les clubs à prendre part à une opération solidaire pour les enfants du Népal, les initiatives ont été très nombreuses et saluées.

Les soirées de gala ont également permis aux kiwaniens de s’amuser ensemble autour de succulents dîners, de faire plus amples connaissance ou de se retrouver. Elles ont été alors le théâtre de spectacles proposés par le Népal, puis par les districts. Chacun des districts s’est investi avec motivation et fun dans des shows intenses et divertissants. Le district NSZP a emporté le tant attendu premier prix, lançant sa danse par un Haere Mai lancé avec force en maori, puis une délicate chorégraphie tahitienne avant qu’elle n’entre en scène une forte délégation calédonienne sur une Macarena endiablée qui a mis le feu à la salle. Quelques pas de « country » calédonienne, des mouvements improvisées de danse maori et un tableau coloré des somptueux et très convoités paréos du club à Ralia ont conclu cette prestation.

Publiée par Ghyslaine Faubert sur Lundi 9 mars 2020

 

 

Un grand bonheur que de se revoir tous en convention. Le Japon nous attend à Sendai avec une convention déjà bien orchestrée en 2021, Manille accueillera le doublé de la convention Aspac et de l’ICON en 2022, la Malaisie nous invite ensuite dans ses montagnes en 2023.

Le Covid 19 s’étant répandu contre toute attente à une vitesse phénoménale, les participants sont tous rentrés chez eux rapidement, parfois dans des parcours difficiles, mais tous sains et saufs, sans exception. Le Népal a aussi fermé rapidement ses frontières, mais le virus a fini par entrer avec ses propres ressortissants de retour de France. Be safe Népal.

Ce fut une convention attendue et remarquée dans un pays magique, au peuple si attentionné et gentil.

Bravo au district Népal

Après cette crise mondiale, souvenons nous des nos amis, et retournons leur rendre visite…qui sait pour une prochaine convention?

Namaste.

Julien LeRay

 61 total views,  3 views today

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *